Intelligence émotionnelle : Définition et exemples

Etant presque un oxymore, le terme intelligence émotionnelle est différent de l’intelligence rationnelle QI. C’est une forme d’intelligence qui se base sur la maitrise de ses émotions, leur utilisation pour se contrôler et contrôler les autres. Elle peut jouer un grand rôle autant dans la vie personnelle que dans celle professionnelle. Emploi Dakar vous fait le point.

Intelligence émotionnelle : c’est quoi ?

L’intelligence émotionnelle (QE) est la capacité de comprendre, d’utiliser et de gérer vos propres émotions de manière positive pour soulager le stress, communiquer efficacement, sympathiser avec les autres, surmonter les défis et désamorcer les conflits. Elle intègre les dimensions relationnelles et émotionnelles de l’individu ainsi que ses interactions. C’est en cela qu’elle offre des capacités inouïes en termes de bien-être, de confiance en soi et d’équilibre permettant de faire face à n’importe quelle situation.

Les caractéristiques de l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est basée sur la découverte de soi en ce qu’elle cherche à mieux découvrir ses émotions pour pouvoir les contenir et les contrôler. Ensuite, elle œuvre pour la compréhension des émotions des autres personnes afin de pouvoir les influencer et les orienter vers un  but déterminé. Enfin, tout cela permet de mieux appréhender les conflits eu égard à leurs causes et à leurs solutions. Elle permet au leader et au manager de gérer ses conflits internes mais également de gérer les relations et conflits interpersonnels qui peuvent surgir dans une équipe.

En effet, la mésintelligence dans une société peut n’avoir aucune raison objective ce qui demande des solutions qui se basent sur autre chose que la rationalité.

Les avantages de l’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle permet de répondre efficacement à des situations de crise et parfois à les prévenir. S’il s’agissait de gérer un groupe de robot, ce serait plus facile mais la versatilité émotionnelle  propre à l’humain le rend imprévisible et souvent difficile à saisir.  Du fait que ce sont les émotions qui sont les premières causes de discordes dans les organisations et dans la société, les ignorer est la pire erreur qu’une personne ou un leader peut faire. Ainsi, l’intelligence émotionnelle vous permet de vous épanouir d’un point de vue personnel en vous facilitant les relations sociales, en vous évitant les conflits et en rehaussant votre confiance en vous-même. En apprenant à utiliser vos émotions de la meilleure des manières, vous aurez une capacité d’influence et de maitrise insoupçonnée.

Des exemples d’intelligences émotionnelles

L’intelligence émotionnelle n’est ni innée, ni figée. Elle s’acquiert et se développe durant toute votre vie. Ce n’est pas une prédisposition qu’on a à la naissance. Les exemples d’intelligences émotionnelles peuvent être :

  • le fait de mettre fin urgemment à une discussion entre deux employés ou deux collaborateurs sachant que cela pourrait aboutir à un conflit.
  • dire à vote collaborateur que vous êtes d’accord avec ce qu’il dit même si cela n’est pas le cas lorsque vous savez qu’il n’est pas dans son assiette. Ensuite, rediscuter du sujet plus tard quand vous sentez que le stress s’est dissipé.
  • se mettre à la place de la personne lorsqu’elle s’emporte ou fait une faute. Cela ne vous empêche pas d’être ferme ou de donner des sanctions pour sauvegarder la discipline de groupe.
Recevez les meilleures opportunités par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience et optimiser nos services.