Chargé des Entités non Financières

UPAM 5

Site CEDEAO

La CEDEAO recrute un Chargé des Entités non Financières.

Salaire annuel : $68,449.59 – $79,449.26

Placé sous la supervision du Responsable des institutions financières et entités non financières, le titulaire du poste est chargé de remplir les fonctions suivantes :

Roles et responsabilités

  • Participer aux exercices d’évaluation mutuelle du GIABA et rédiger des projets de rapports sur les sections des Rapports d’évaluation mutuelle (REM) portant sur les recommandations pertinentes du GAFI et résultats immédiats ;
  • Participer à : la formation des évaluateurs ; la formation préalable à l’évaluation ; la formation sur les Normes et la Méthodologie du GAFI organisée indépendamment par le GIABA ou par le GIABA en collaboration avec d’autres partenaires ;
  • Coordonner les exercices d’évaluation mutuelle qui pourraient lui être assignés ;
  • Analyser les rapports de suivi soumis par les États membres dans le cadre de l’évaluation mutuelle ;
  • Entreprendre l’identification, la conception et la mise en œuvre d’activités de renforcement des capacités liées à la LBC/FT à l’intention du secteur non-financier ;
  • Organiser des activités de renforcement des capacités à l’intention des entités professionnelles non financières désignées (EPNFD) des organisations à but non lucratif (OBNL), des  organisations confessionnelles, des organismes d’auto régulation(OAR), des entités d’auto régulation (EAR), autres acteurs non étatiques impliqués dans la conformité à la LBC/FT) dans les États membres
  • Aider à l’élaboration et/ou à la révision du cadre opérationnel de LBC/FT des États membres aux niveaux national, régional et international pour les institutions non financières ;
  • Servir d’interface pour l’échange entre le GIABA et le secteur non-financier sur les questions liées à la LBC/FT ;
  • Apporter sa contribution à la révision des Normes et Méthodologie du GAFI, des documents d’orientation et des meilleures pratiques, des procédures universelles d’Évaluation mutuelle (EM) ainsi que des processus et procédures d’évaluation mutuelle du GIABA et d’autres instruments dans le but d’améliorer la conformité aux exigences de la LBC/FT par les États membres ;
  • Apporter sa contribution à la production de projets de rapports pour les réunions statutaires du GIABA (Réunion plénière de la Commission technique ; Comité ministériel du GIABA (GMC) et autres fora) ;
  • Apporter sa contribution aux Rapports annuels du GIABA, aux Plans stratégiques, au Plan de travail annuel ou à toute autre publication pertinente du GIABA et/ou des membres du réseau mondial de la LBC/FT ;
  • Fournir un soutien technique aux autorités de régulation et de supervision compétentes, notamment en proposant des formations et d’autres programmes de renforcement des capacités visant à assurer le respect effectif des normes de la LBC/FT ;
  • Tenir une base de données complète/actualisée des parties prenantes du secteur non-financier des États membres ;
  • Fournir un soutien technique aux réseaux pertinents du secteur financier aux niveaux national et régional afin de renforcer la coordination entre les opérateurs et entre le Secrétariat et les opérateurs du secteur financier dans la mise en œuvre des mesures préventives de la LBC/FT ;
  • Apporter sa contribution à l’évaluation des besoins d’assistance technique des États membres dans le domaine des questions relatives au secteur non financier en matière de conformité à la LBC/FT ;
  • Assumer toute autre fonction qui pourrait lui être assignée.

Qualifications et expérience

  • Être titulaire d’au moins un diplôme de Licence en économie, droit, banque et finances ou toutes autres disciplines des sciences sociales pertinentes obtenu dans une université reconnue ;
  • Justifier d’au moins 5 années d’expérience pratique et à responsabilité assumée de manière progressive dans la mise en œuvre des mesures de conformité à la LBC/FT dans l’une des entités non financières ;
  • Avoir une connaissance approfondie des questions de LBC/FT (Normes et Méthodologies du GAFI, etc.) et des questions liées à la conformité ;
  • Avoir une excellente connaissance et compréhension de l’environnement régional de conformité dans le secteur non financier, et de l’environnement réglementaire régional, notamment la familiarité avec le cadre réglementaire national ou international de la LBC/FT relatif au secteur non financier ;
  • Avoir une connaissance et compréhension des instruments internationaux pertinents, notamment les traités de la CEDEAO, les Résolutions et Conventions de sécurité relatives au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme ;
  • Être en mesure de mener des évaluations des besoins d’assistance technique des États membres et d’élaborer des stratégies et des politiques sectorielles conformément aux normes du GAFI ;
  • Avoir une expérience en matière de renforcement des capacités au niveau national et/ou régional ;
  • L’expérience dans la conduite d’évaluations mutuelles de la LBC/FT constituerait un avantage supplémentaire.

Date limite : 19 Novembre 2020.

Pour postuler à ce poste veuillez visiter www.ecowas.int.

Laisser un Avis