Consultant Évaluation Diagnostique Ressources Éducatives

UPAM 5

Site UNESCO

L’UNESCO recrute un Consultant Évaluation Diagnostique Ressources Éducatives.

Tâches du consultant

1. Première phase, à distance

Proposer une démarche réplicable et des indicateurs simples, pas nécessairement quantitatifs, permettant, dans un pays d’Afrique subsaharienne francophone,

  • De caractériser les utilisations pratiques les plus courantes dans les classes des supports destinés aux élèves (en fréquence : sporadiques, occasionnelles, régulières ; en finalité : support de travail ou d’exercices individuels, exploitation collective d’exemples, d’illustrations, d’exercices, résumés à apprendre et mémorisation ; révisions ou approfondissements hors de la classe ; etc.). La méthodologie devra indiquer le moyen à retenir pour recueillir cette information : observations, entretiens avec des agents de supervision, questionnaire, autres, mix de plusieurs moyens
  • De relever les procédés qui concourent au choix par les autorités des ressources pédagogiques prescrites (les spécifications précises de ces ressources pouvant être indiquées ou non dans les programmes scolaires) et à leur contenu (que les supports soient conçus par une institution publique nationale ou acquis sur marché)
  • De relever si et dans quelle mesure les supports en usage comportent des indications claires et réalistes sur la façon dont ils peuvent être utilisés en classe ou hors de la classe ; de relever des exemples éventuels dans lesquels un support (manuel le plus souvent) est peu ou mal adapté à un emploi dans la classe
  • De relever si les enseignants en poste reçoivent des indications pour l’emploi des supports, dans le cas où ceux-ci ne les donnent pas
  • De relever les obstacles matériels les plus fréquents à la distribution des supports aux élèves et à leur gestion dans l’établissement
  • De relever des éventuels exemples de supports créés et/ou dupliqués localement (planches murales, supports de leçons ou d’exercices), leur usage et les procédés ayant permis leur conception et leur fabrication
  • De mesurer la proportion d’écoles et de collèges a) raccordés à l’électricité b) desservis par un signal de téléphonie mobile 3G ou plus
  • De relever l’existence de pratiques de documentation numérique spontanée de la part des élèves et des enseignants dans les écoles et dans les collèges et leur connaissance et suivi par les structures administratives locales et nationales

La démarche méthodologique devra décrire avec précision a) les observations à effectuer sur le suivi pédagogique de la chaine des  ressources éducatives, de la conception ou du choix des supports  à leur spécification dans les programmes et à l’accompagnement et à la formation des enseignants, b) les observations de terrain ou les recueils de perception à mener, c) la façon dont ces observations seront menées (étude de documents, entretiens, observation,…) d) les indicateurs quantitatifs ou qualitatifs permettant de rendre compte de ces observations e) les procédés par lesquels les informations recueillies peuvent être croisées et vérifiées et f) le format indicatif du rapport de diagnostic.

Cette démarche méthodologique devra être alignée avec les autres démarches relatives aux aspects de planification et programmation, et institutionnels et financiers. Enfin, la démarche méthodologique globale regroupant tous ces aspects sera discutée et améliorée au cours d’un atelier regroupant les organisations partenaires et un réseau d’experts sur le sujet..

2. Seconde phase, missions de terrain

Une fois la démarche méthodologique sur les aspects pédagogiques et matériels mise de concert avec les autres consultants de l’équipe, il conviendra de tester la démarche globale dans trois pays (probablement le Sénégal, le Togo et le Burkina-Faso, ce dernier point étant à préciser au début de l’exécution de la mission). Cette mise en œuvre expérimentale débouchera sur d’éventuels ajustements dans la méthodologie proposée.

3. Troisième phase : ajustements et restitution

A l’issue de la phase de test dans les trois pays pilotes, les consultants apporteront à la méthodologie de diagnostic les modifications dont les tests auront montré la nécessité. A ce titre, un atelier visant à finaliser la méthodologie globale et basée sur les expériences pays, se tiendra et regroupera les partenaires du projet ainsi que le réseau d’experts. Suite à cet atelier, une version finale de la démarche globale intégrant les aspects pédagogiques et matériels devra être proposée.

Les tâches à exécuter sur les phases 1, 2 et 3 de la présente offre devront être mises en œuvre de sorte que tous les résultats et livrables attendus soient disponibles le 31 Mai 2020 au plus tard. Le planning d’exécution des tâches comprendra :

  • Un premier atelier d’experts chargés d’analyser et d’orienter la méthodologie d’analyse diagnostique proposée par le Consultant,
  • Un second atelier d’experts pour la validation des résultats de l’étude diagnostique réalisée sur les trois Pays pilotes et la validation de la méthodologie finale enrichie des données des expériences Pays.

Compétences (Fondamentales / Managériales)

  • Responsabilité (F)
  • Communication (F)
  • Innovation (F)
  • Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
  • Planification et organisation (F)
  • Culture du résultat (F)
  • Travail en équipe (F)

Qualifications requises

Éducation

  • Un diplôme universitaire supérieur en sciences sociales ou sciences de l’éducation, ou enseignant.

Expérience professionnelle

  • 7 ans d’expérience professionnelle pertinente en analyse ou en appuis pédagogiques
  • Expérience dans des pays en développement notamment en Afrique subsaharienne francophone.

Savoir-faire et compétences

  • Excellentes connaissances des aspects pédagogiques à l’enseignement de base.
  • Bonne connaissance du contexte de l’éducation de base en Afrique subsaharienne francophone.

Date limite : 25 Octobre 2020.

Pour postuler à ce poste veuillez visiter careers.unesco.org.

Laisser un Avis