Coordonnateur National de Programme NOA

Site Organisation Internationale du Travail (OIT)

L’Organisation Internationale du Travail (OIT) recrute un Coordonnateur National de Programme NOA.

  • Grade: NOA
  • Date de publication: 09/09/2020
  • Date de clôture (minuit, heure de Dakar): 23/09/2020
  • No. du poste: DC/Dakar/NO/2020/06
  • Job ID: 4239
  • Département: BR-Afrique
  • Unité: ETD/BP-Dakar
  • Lieu d’affectation: Dakar
  • Type de contrat: Durée déterminée

Contexte

L’OIT a placé le travail du soin à autrui au cœur de ses initiatives du centenaire sur les femmes au travail. Prendre soin d’autrui, ce travail, qu’il soit rémunéré ou non, est essentiel pour l’avenir du travail décent. La pandémie du COVID 19 a mis en exergue l’importance de ce travail de soin, effectué majoritairement par les femmes, et les conséquences négatives que les déficits de travail décent ont sur leur vie et leurs conditions de travail. Au Sénégal, plus de 70% de la main d’œuvre dans l’économie du soin est féminine, et en milieu du travail, la recherche de l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale constitue pour les femmes la plus importante source de stress, de discrimination et d’injustice.

L’intervention cible directement le Ministère du travail, le Haut Conseil du Dialogue Social, le Conseil National du Patronat (CNP), la Coalition des Centrales Syndicales du Sénégal. Elle se base sur les appuis du BIT dans le pays pour construire un dialogue social inclusif et des organisations d’employeurs et de travailleurs fortes et structurées, qui constituent le support adéquat pour promouvoir des investissements dans l’économie de soins.

La stratégie du RBSA, dans le cadre du Dialogue Social, sera basée d’une part sur le renforcement des capacités des mandants tripartites de l’OIT pour  une meilleure connaissance des déficits de travail décent dans l’économie du soin et les meilleurs moyens pour y remédier, notamment en matière de Sécurité-Santé au travail; et, d’autre part sur  la réalisation d’initiatives pilotes favorables à la création d’emplois décents pour démontrer la faisabilité opérationnelle des interventions proposées.

Dès le démarrage du projet, une communication stratégique avec les partenaires et les mandants sera définie. Elle permettra de disséminer de manière concise les objectifs du programme auprès de toutes les parties prenantes afin de les associer aux actions et favoriser une vision partagée des priorités et des résultats.

Les principaux résultats attendus du projet sont développés dans le document du projet.

Le programme adoptera une approche intégrée faisant la promotion des normes internationales du travail, du dialogue social, de l’égalité entre hommes et femmes et la non-discrimination afin de promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

Fonctions et responsabilités essentielles

Le/la coordonnateur(trice) national(e) du Programme (CNP) sera au premier chef responsable de la bonne marche et de la gestion programme et de l’atteinte des résultats visés dans les différentes composantes. Il devra s’assurer que les activités sont mises en œuvre dans les délais fixés et que les résultats tels que planifiés dans les différents documents de référence sont atteints.

Placé(e) sous la responsabilité générale et la supervision directe du Directeur de l’ETD/BP-OIT Dakar. Le/la CNP bénéficiera également de l’appui technique des Unités du siège du BIT à Genève. Il/elle sera notamment chargé des fonctions et responsabilités suivantes :

 Coordination et suivi-évaluation

  • Préparer le plan de mise en œuvre du projet (planification) en consultation avec l’ensemble des spécialistes techniques de l’ETD intervenant au projet.
  • Préparer le plan de travail annuel en consultation avec ces spécialistes techniques.
  • Coordonner la mise en œuvre des activités en relation avec les spécialistes et les partenaires nationaux (ministères et leurs structures rattachées, partenaires sociaux, etc.) ainsi qu’avec les autres partenaires techniques et financiers.
  • Assurer la mise en œuvre des activités dans les délais impartis.
  • Assurer la liaison avec les partenaires du programme sur une base régulière pour garantir la coordination des activités.
  • Appuyer les partenaires du programme dans l’élaboration des mesures et plans d’actions dans l’économie du soin
  • S’assurer de l’exécution des activités d’appui à la formulation et la mise en œuvre des politiques
  • Assurer la coordination des activités du programme avec les agences résidentes des Nations Unies et autres partenaires au développement
  • Assurer le suivi régulier et l’évaluation périodique des actions du projet.
  • Préparer les rapports périodiques à l’adresse du Directeur du Bureau de Dakar.

Administration

  • Assurer la gestion administrative et financière du programme en relation avec les services compétents du Bureau de Dakar (Unité de Programmation et Unité Administrative et Financière).
  • Identifier les experts nationaux disponibles, sous forme de base de données, comme personnes-ressources pour des formations, des études, la préparation de matériel pédagogique, des apports techniques, des conseils stratégiques, etc.
  • Préparer les contrats de collaboration extérieure avec les consultants et les contrats de services avec les structures partenaires de mise en œuvre pour la réalisation des activités du programme
  • Organiser la fourniture de l’assistance technique aux partenaires du programme.
  • Organiser et superviser la mise en œuvre des réunions et formations.

Communication et capitalisation

  • Appuyer la formulation d’une stratégie de communication du projet.
  • Assurer la documentation complète de toutes les activités du programme.
  • Contribuer à la préparation de notes conceptuelles et/ou à la formulation de documents de projets pour la mobilisation de ressources
  • Assurer la visibilité du projet et préparer les éléments utiles pour une communication efficace sur les résultats du programme.
  • Exécuter toutes autres tâches utiles à la demande du Bureau.

Qualifications requises

Formation

  • Le/la titulaire doit avoir au minimum un diplôme universitaire  (Licence ou équivalent), dans l’un des domaines suivants : l’économie, les sciences sociales, les sciences politiques, les sciences juridiques, les relations internationales ou domaines similaires.
  • Une formation spécifique dans le domaine du genre et de l’économie du soin sera considérée comme un atout.

Expérience

  • Au moins 2 années d’expérience de travail au niveau national, de préférence dans la coordination et la gestion de projet traitant des aspects liés aux questions sociales, de l’emploi ou du travail.
  • Une expérience en matière de planification, gestion, suivi et évaluation des projets de coopération au développement et d’intégration du genre est indispensable.
  • Une bonne connaissance des enjeux sociaux et économiques pour le développement durable du Sénégal est souhaitée.
  • Une bonne connaissance du BIT, des mandats nationaux et des partenaires techniques et financiers de l’OIT au Sénégal serait un atout.

Langues

  • Excellente connaissance du français. La capacité à pouvoir lire, s’exprimer et rédiger en anglais sera considérée comme un atout.

Compétences

  • Maitrise des outils informatique (Word et PowerPoint, connaissance de MS Excel)
  • Capacité à mettre en œuvre et gérer des projets de coopération technique, basée sur la gestion axée sur les résultats
  • Excellentes compétences organisationnelles et capacité à travailler de façon autonome et sous pression.
  • Excellente capacité de communication, d’écriture et d’analyse.
  • Capacité à coordonner une équipe de travail
  • Capacités à élaborer et rédiger des rapports cohérents conformes aux normes de l’OIT et dans le respect des délais.
  • Savoir communiquer l’information et les idées avec clarté et efficacité, en adaptant le langage, le ton et le style aux interlocuteurs.
  • Niveau élevé d’intégrité, de professionnalisme, de discipline personnelle, et d’impartialité.
  • Capacité à défendre des normes et des valeurs sociales, éthiques et organisationnelles propres à l’OIT.
  • Capacité à travailler dans un contexte multiculturel avec une sensibilité à la diversité hommes-femmes, une attitude et un comportement non discriminatoires.

Pour postuler à ce poste veuillez visiter jobs.ilo.org.

Laisser un Avis