Responsable Adjoint Volet Education Formelle

Site FHI 360

FHI 360 recrute un Responsable Adjoint Volet Education Formelle.

Contexte

Le projet USAID Passerelles est un projet de cinq ans visant à appuyer le Ministère de l’Education Nationale, les structures décentralisées régionales et locales ainsi que les communautés et les parents à fournir une éducation de base de qualité répondant aux besoins des filles et garçons de 6 à 19 ans dans les régions du Sud Sénégal. La mise en œuvre d’alternatives éducatives non formelles telles que les Daara, les classes passerelles. Les écoles communautaires de base et la formation aux métiers est au cœur de la stratégie d’intervention du projet.

Description du poste

Sous la supervision du Directeur Technique Adjoint, le Responsable adjoint du volet Education formelle travaillera en collaboration avec le Conseiller en Education formelle pour mettre en œuvre les composantes 2 et 3 du projet en veillant à la synergie avec les autres composantes. Il/elle apportera son appui dans le déroulement des activités de développement professionnel des enseignants et des directeurs d’écoles en vue de promouvoir un environnement d’apprentissage sur, inclusif et exempt de violence. Il/Elle sera également responsable de la conception et de la mise en œuvre de stratégies et activités pour l’amélioration de la transition entre le cycle élémentaire et le cycle moyen.  Il /Elle participera et sera impliqué dans des réunions techniques et maintiendra des relations positives avec les responsables techniques, les équipes régionales, les partenaires d’exécution, les structures de l’Etat en charge de l’éducation impliquées dans la mise en œuvre du projet.

Responsabilités générales

  • Contribuer à la mise en œuvre et au suivi des activités des composantes 2 et 3 du projet conformément au plan de travail et au contrat avec l’USAID ;
  • Contribuer au développement des outils et des méthodes qui permettent de renforcer les capacités des enseignants et des directeurs d’écoles en vue de promouvoir un environnement d’apprentissage sur, inclusif et exempt de violence ;
  • Contribuer au développement des stratégies et des outils visant la prévention du décrochage et la réduction des obstacles institutionnels à la transition du cycle élémentaire au cycle moyen ;
  • Coordonner la mise en œuvre des activités de remédiation et explorer des mécanismes de remédiation à faible coût à travers des financements locaux durables ;
  • Travailler avec le Conseiller en Education Formelle pour soutenir les équipes régionales dans la mise en œuvre des activités des composantes 2 et 3 du projet ;
  • Effectuer des visites de supervision sur le terrain pour assurer la qualité des interventions et apporter l’appui technique nécessaire ;
  • Contribuer à l’élaboration des outils de suivi-évaluation des composantes 2 et 3, l’analyse des performances et le processus d’apprentissage en vue d’améliorer le niveau d’exécution de ces composantes ;
  • Contribuer à la rédaction des rapports d’activités du projet et à l’élaboration du plan annuel de travail ;
  • Contribuer à la documentation des bonnes pratiques dans la mise en œuvre des activités du projet ;
  • Développer et maintenir des relations positives avec les autorités régionales et communales et les autres partenaires qui interviennent dans les régions d’intervention du projet.

Exigences minimales requises

  • Être titulaire au moins d’un master 2 (ou équivalent).
  • Avoir au moins 6 années d’expériences dans la conception, la gestion et la mise en œuvre de programmes d’éducation/formation au Sénégal.
  • Avoir une bonne expérience de l’enseignement élémentaire dans la gestion de la remédiation et des classes multigrades.
  • Disposer d’une expérience pratique dans le renforcement de capacités des enseignants
  • Avoir une bonne maitrise des outils informatiques (bureautiques, autres outils de gestion des données, etc.) et y compris les téléphones portables.
  • Avoir une bonne maitrise du français à l’oral comme à l’écrit.
  • Être capable de travailler en équipe et sous pression.
  • Disposer de bonnes capacités de communication avec les institutionnels.
  • Être disponible pour les déplacements liés à ses fonctions dans les quatre régions du projet.
  • La maitrise de l’anglais à l’oral comme à l’écrit est souhaitée.
  • L’expérience de travail avec des projets de l’USAID est préférée.
  • Les candidatures féminines sont encouragées.
Recevez les meilleures opportunités par mail, deux à trois fois par semaine.

Voir toutes les offres d'emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience et optimiser nos services.