Stagiaire Innovation et Digital Projet EWASME

Site UNDP

Contexte

Au Sénégal, au Niger, en Sierra Léone et en Guinée, l’agriculture est la principale source de revenus pour de nombreuses femmes pauvres dans les zones rurales. Dans ces pays, le riz est un aliment de base et une culture vivrière essentielle. Mais, en dépit de son importance stratégique pour la sécurité alimentaire, et de son énorme potentiel de contribution à la croissance économique, la création d’emplois et la sécurité alimentaire, le riz local reste peu compétitif et la majorité du riz consommé dans ces pays est importée d’Asie. En effet, la filière est affectée par de nombreux défis. La production locale est relativement faible et souvent de qualité inférieure car elle souffre de l’accès limité des producteurs à la technologie, aux semences améliorées, aux techniques de production modernes, aux engrais et à la mécanisation, entre autres. De plus, la faible accessibilité aux marchés, aux services financiers et non financiers (y compris l’éducation et les réseaux) et aux actifs (terre et capital) contribuent aux faibles performances du secteur. Ces obstacles sont particulièrement élevés pour les femmes dont les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) doivent faire face à des barrières sexospécifiques supplémentaires liées aux pratiques traditionnelles ou à des divisions du travail défavorables qui limitent encore plus la productivité de la filière.

Formulé par la Banque Islamique de Développement et bénéficiant d’un financement du programme We-Fi (Women Entrepreneurs Finance Initiative) de la Banque Mondiale, le Projet EWASME (Empowering West African Women Small and Medium Entrepreprises in Rice Value Chain) sera implémenté par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) de 2022 à 2027 pour pallier en partie à ces problèmes dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest. Le Projet EWASME vise en effet l’autonomisation des petites et moyennes entreprises pilotées par des femmes dans les chaînes de valeur du riz dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest : le Sénégal, le Niger, la Sierra Leone, et la Guinée. Il se focalise sur les phases de post-production de la chaine de valeur à renforcer la capacité post-production d’au moins 1000 petites et moyennes entreprises (PME) et très petites entreprises (TPE) détenues ou dirigées par des femmes dans certaines localités de Guinée, du Niger, du Sénégal et de Sierra Leone. Ces entreprises réparties à travers les 4 pays bénéficieront de quatre catégories d’activités.

  • Développement des capacités techniques et commerciales
  • Amélioration de l’accès au financement
  • Amélioration de l’accès au marché
  • Création d’un environnement favorable au développement des PME et des TPE gérées par des femmes

Dans le cadre de ce projet, le PNUD un stagiaire au Bureau Régional localisé au Sénégal, pour faciliter la mise en œuvre du projet EWASME en collaboration avec les autres membres de l’Unité de Gestion du Projet et le personnel technique habilité au sein des bureaux pays et du bureau régional du PNUD.

Duties and Responsibilities
Sous la supervision du coordonnateur régional de projet, le stagiaire participera à la mise en œuvre du projet EWASME.

Dans ce rôle, le stagiaire aura pour tâches ce qui suit :

  • Aider aux efforts en innovation des activités du projet EWASME;
  • Participer aux activités digitales en lien avec le projet;
  • Contribuer à faciliter la gestion et le partage des connaissances.
  • Aider aux efforts en innovation des activités du projet EWASME :
  • Assistance à la mise en œuvre de nouvelles pratiques ou nouveaux outils technologies numériques pour améliorer l’efficacité de la gestion de projet.
  • Recherche de tendances et de meilleures pratiques en gestion de projet axée sur l’innovation numérique.

Participer aux activités digitales en lien avec le projet :

  • Assister à la mise en œuvre et à l’utilisation d’outils numériques, tels que les logiciels de gestion de tâches, les plateformes de communication en ligne, etc.
  • Contribuer à la collecte et à l’analyse de données numériques pertinentes pour évaluer les progrès du projet.
  • Participer à des réunions virtuelles ou à des sessions de travail en ligne pour discuter des progrès du projet et collaborer avec les membres de l’équipe.
  • Aider à la création et à la gestion de documents numériques.
  • Collaborer avec les membres de l’équipe pour identifier les opportunités d’amélioration des processus grâce à l’utilisation de technologies numériques.
  • Participer à l’utilisation efficace des outils numériques de gestion de projet pour les membres de l’équipe.
  • Contribuer à l’animation de plateformes en ligne pour le partage d’informations et la collaboration entre les membres de l’équipe.

Contribuer à faciliter la gestion et le partage de connaissances :

  • Contribuer au maintien d’un système de communication interne convivial afin de garantir une communication fluide entre les parties prenantes du projet.
  • Contribuer au développement et à l’entretien des réseaux de connaissances et des pratiques du projet ainsi qu’au développement de produits de connaissance.
  • Ainsi que toutes autres tâches assignées dans le cadre du stage au sein du projet EWASME.

Compétences

Compétences générales

  • Avoir un esprit d’analyse et de synthèse et des connaissances théoriques en planification et politiques publiques ;
  • Connaissance des techniques quantitatives ;
  • Bonne connaissance du concept de Développement Humain durable et des ODD ;
  • Être capable de suivre des instructions et procédures ;
  • Pouvoir s’adapter dans des délais requis à un milieu professionnel et travailler de façon stratégique dans un environnement multiculturel ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse/synthèse et de communication.
  • Compétences informatiques :
  • Connaissance et maîtrise des outils de productivité de Microsoft Office ;
  • Expérience des logiciels d’analyse et de visualisation des données ;
  • Excellentes compétences en matière de conception graphique, d’arts visuels et/ou de communication.

Compétences linguistiques 

  • Le français obligatoire
  • L’Anglais souhaitable

Autres compétences et attitude

  • Intérêt et motivation pour travailler dans une organisation internationale ;
  • Bonne capacité d’analyse dans la collecte et la consolidation de données et de recherches en vue d’une mise en œuvre pratique ;
  • Personne extravertie et ayant le sens de l’initiative, avec un état d’esprit orienté vers les objectifs ;
  • Communiquer efficacement dans le cadre d’un travail en équipe et de manière indépendante ;
  • Bonne capacité à organiser et à structurer diverses tâches et responsabilités ;
  • Faire preuve de sensibilité et d’adaptabilité en matière de culture, de sexe, de religion, de race, de nationalité et d’âge ;
  • Réagit positivement au retour d’information et aux différents points de vue ;
  • Aborde systématiquement le travail avec énergie et une attitude positive et constructive.

Aptitudes et Expérience

Formation 

Les candidats doivent satisfaire à l’une des exigences suivantes en matière d’éducation :

  • être en dernière année de licence ; ou
  • Actuellement inscrits à un programme de troisième cycle (tel qu’un programme de maîtrise ou plus) ; ou
  • avoir obtenu un diplôme universitaire ou des études équivalentes il y a moins d’un an.
  • Domaine d’études : Sciences sociales : Économie, sociologie, développement international ou équivalent.

Durée

Le stage est d’une durée initiale de trois mois et peut être prolongé de trois mois supplémentaires si les performances sont satisfaisantes. La durée totale du stage ne peut excéder six mois

Conditions :

Le PNUD n’est pas responsable des coûts résultant des accidents et/ou une maladie survenant au cours du stage et, par conséquent, le stagiaire devra fournir une preuve d’inscription à un régime d’assurance-santé ;

Le PNUD ne traite pas avec les autorités de l’immigration et que, par conséquent, le stagiaire sera responsable d’obtenir les visas nécessaires. Le PNUD ne peut me soutenir que par la fourniture de la lettre d’invitation pour l’obtention des visas, si nécessaire.

  • Le ou la stagiaire perçoit une indemnité mensuelle de stage selon la grille en vigueur fixée par le Siège et toutes les charges liées au stage sont à la charge du stagiaire ;
  • Le/la stagiaire accumulera des congés au rythme d’un jour et demi par mois. Tout jour de congé accumulé non utilisé à la fin du stage sera perdu. Toute absence injustifiée pendant la période de stage dépassant un total de neuf jours sera déduite de l’allocation mensuelle ;
  • Le stage au PNUD ne garantit pas systématiquement un emploi à la fin du stage ;
  • Le candidat sélectionné doit s’engager à respecter les obligations suivantes en ce qui concerne le programme de stage :
  • Se conduire d’une manière compatible avec ses responsabilités en tant que titulaire d’un stage au PNUD ;
  • Garder confidentiel tous les renseignements non publiés que le bureau communiquera au cours de son stage, et de ne pas publier les rapports ou documents de travail sur la base des informations obtenues au cours de ce stage, sauf avec l’autorisation du PNUD ;
  • Fournir un avis écrit en cas de maladie ou autres circonstances inévitables qui pourraient l’empêcher de remplir ses obligations ;
  • Préparer un court rapport sur son stage à la fin de stage et de le soumettre au Département concerné ;
  • Faire un entretien de sortie avant la date d’expiration de son stage.

Les candidatures féminines sont fortement recommandées.

Date limite : 27 Mai 2024.

Pour postuler, veuillez cliquer sur ce lien : jobs.undp.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *