Accueil / Actualités Emploi / TER de Dakar : ENGIE Ineo et Thales au rendez-vous de leurs engagements

TER de Dakar : ENGIE Ineo et Thales au rendez-vous de leurs engagements

1ère tranche du TER de Dakar : ENGIE Ineo et Thales au rendez-vous de leurs engagements.

Le premier tronçon du Train Express Régional qui reliera Dakar à Diamniadio (36 km) sera réceptionné par Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal le 14 janvier prochain comme annoncé lors de la pose de la première pierre en décembre 2016. Les tests de ce tronçon en fonctionnement électrique du TER, réalisés du 5 au 9 janvier, ont été réussis.

ENGIE Ineo (mandataire) et Thales ont mobilisé leurs équipes et leurs expertises dans la conception et la construction des systèmes d’électrification, de billettique, de signalisation et de télécommunication ferroviaires en lien avec l’APIX (maître d’ouvrage délégué du TER) et l’ensemble des partenaires du projet.

L’ensemble de la ligne qui verra le jour en 2020 reliera Dakar au nouvel aéroport international Blaise Diagne en 45 minutes (14 gares – 55 km de voies ferrées). Ce projet exceptionnel dotera Dakar et sa banlieue d’un moyen de transport ultra moderne, regroupant les technologies les plus pointues en termes de sécurité, de fiabilité, de confort et de services à l’usager. Il s’inscrit dans le « Plan Sénégal Emergent » lancé en 2014 pour le développement économique et social du pays. Il souligne également les ambitions d’ENGIE et de Thales en faveur d’une mobilité intelligente et d’un progrès harmonieux, respectueux de la planète et soucieux d’un meilleur développement humain.

Une équipe multi-technique franco-sénégalaise a été mise en place pour relever ce grand défi et permettre au Sénégal de se doter de sa première ligne ferroviaire intégrant les solutions les plus performantes.

Le meilleur des expertises dans des délais restreints

ENGIE Ineo et Thales confirment leur rang parmi les leaders dans les domaines de l’énergie et des systèmes ferroviaires pour lesquels ils ont été choisis.

ENGIE Ineo pilote l’ensemble des études générales dès la conception, en assurant la direction du projet et en supervisant les essais d’intégration globale du TER. Les équipes d’ENGIE Ineo et de Thales interviennent pour la réalisation de tous les systèmes techniques, regroupant notamment l’électrification ferroviaire du TER, les postes d’alimentation électrique des trains et des gares, le Wifi en gares et dans les trains ou encore les systèmes de sûreté des personnes dans les gares mais aussi le système de signalisation ETCS (le système européen de contrôle des trains) niveau 2 assurant le contrôle de vitesse, les postes d’aiguillages informatisés, le poste de commande centralisée du trafic (PCC), la détection des trains par compteurs d’essieux, le système d’information voyageurs, ainsi que le système de billettique central et les portiques dans chaque gare.

Les conditions de réalisation du chantier, qui traverse la zone dense de la capitale, témoignent du savoir-faire des équipes d’ENGIE Ineo et de Thales qui ont su dans un délai particulièrement restreint mettre en service les systèmes électriques sur une partie importante de la ligne, ainsi que les équipements connexes nécessaires à l’événement du 14 janvier. En lien avec les bureaux d’études nantais, parisien et toulousain, plus de 360 collaborateurs ont été mobilisés ; 252 km de câbles déroulés, 2 700 m3 de béton coulés et 2 000 mâts posés.

Des ingénieurs et des techniciens sénégalais ont été intégrés au projet dès la phase de conception et plusieurs entreprises locales ont été associées à la réalisation en assurant un transfert de compétences entre les équipes.

Une collaboration harmonieuse et constructive entre les différents partenaires au service du projet

Une activité collaborative harmonieuse entre les nombreuses entreprises participant au chantier peut également être saluée. La tenue des délais a été l’affaire de tous dans les différents lots du projet. La coordination, notamment avec l’APIX, maître d’ouvrage délégué et la Senelec (Société nationale d’électricité du Sénégal) s’est révélée particulièrement efficace.

Yann Rolland, Président-Directeur général d’ENGIE Ineo, souligne :

Nous avons su gérer la complexité de ce chantier et concevoir un TER dernière génération pour le Sénégal. Nous saluons ici l’expertise et l’engagement de l’APIX. Nous continuerons dans cette dynamique pour la seconde partie reliant Diamniadio à l’aéroport international, soit 19 km. Notre volonté est de poursuivre notre croissance et de participer à des projets dans nos domaines de compétences qui s’inscrivent dans la stratégie de développement du Groupe ENGIE .

Pour Yves Joannic, Directeur général des activités de signalisation grandes lignes de
Thales :

Leader en systèmes de signalisation ferroviaire, Thales met toute son expertise et sa capacité d’innovation au service de ce grand projet qu’est le TER de Dakar. Thales fournit ses dernières générations de produits pour une exploitation optimale et en toute sécurité de la ligne. A terme, le TER reliera le centre de Dakar au nouvel aéroport Blaise Diagne en 45 minutes, contribuant ainsi au développement économique et social du pays.

Décrochez plus d’entretiens de recrutement avec le service de rédaction de CV professionnel et lettre de motivation de notre partenaire TopCV. Commandez votre CV professionnel.

Voir aussi

Concours Tamweel Innovation Challenge 2019

Concours Tamweel Innovation Challenge 2019

Le concours Tamweel Innovation Challenge 2019 est officiellement lancé. Venez vite déposer votre candidature ! …

Un commentaire

  1. Bonjour, je suis un ancien militaire expérimenté, dynamique, ambitieux, déterminé et objectif en quête d’un emploi en qualité de coursier. Cordialement Henry Constant Ndecky